Qui sommes-nous ?

Cool

Présentation de la Fondation Horlogère

La naissance de la Fondation Horlogère, en 2001, se situe dans le sillage de la Jeune Chambre Economique autour de quelques passionnés d’horlogerie. Venant de divers horizons, ils font un même constat : nous disposons ici d’un patrimoine horloger considérable mais qui risque de disparaître alors qu’il pourrait constituer un atout remarquable pour le développement et l’image de toute la région.

L’engagement acharné de ces quelques bénévoles débouche vite sur la création de cette Fondation dont il semble bien qu’il n’y ait pas d’équivalent en Suisse, ni peut-être ailleurs. Au travers de quelques réalisations bien concrètes, elle gagne vite en audience et en visibilité.

En lien avec les entreprises horlogères et les instituts de formation, en collaboration avec les milieux touristiques et les acteurs de la vie culturelle, la nouvelle institution trouve peu à peu ses marques tout en préservant soigneusement son autonomie. Sauvegarder, promouvoir et mettre en valeur un savoir-faire séculaire sont les trois piliers du travail de la Fondation Horlogère.

 

 

Quelques activités menées par la Fondation Horlogère :

Le Circuit Horloger

Un circuit horloger en vieille ville de Porrentruy a été constitué en collaboration avec Jura Tourisme et l’Association des Guides de Porrentruy. Ce circuit comprend les cadrans solaires du Jardin Botanique, la Méridienne du Lycée Cantonal, le Pendule de Foucault, le Musée de l’Hôtel-Dieu, la méridienne de l’Hôtel de ville, l’horloge de la Porte de France et l’atelier d’horloger de la Fondation Horlogère. En outre, un petit fascicule reprenant les différentes étapes du circuit a été publié. Il est disponible en français et en allemand auprès de Jura Tourisme et au bureau de la Fondation.

 

 

Les Journées Expertises Horlogères et les Expertises

La première Journée Expertises a eu lieu le 16 juin 2007, elle a offert la possibilité à tout un chacun de faire estimer ses garde-temps.

Depuis lors la Fondation Horlogère a organisé six Journées qui rencontrèrent toutes un grand succès. La dernière en date s'est déroulée le 20 septembre 2014 dans les locaux du Tour automatique et d'histoire à Moutier

Suite aux réussites de ces journées et aux sollicitations toujours plus importantes, la Fondation expertise désormais, sur demande, des pièces particulières et peut également les mettre en vente.


 

Salon des métiers d’Art de l’horlogerie et de la bijouterie

La Fondation Horlogère est à l’origine du Salon des métiers d’Art de Porrentruy. Par « métiers d’Art », on entend les activités où le geste manuel est prédominant et qui assurent la fabrication ou la restauration d’objets uniques ou de petites séries. On trouve ainsi les professions relatives à la décoration de la boîte de montre, du cadran et des mouvements eux-mêmes, avec les techniques de l’émaillage, du guillochage ou encore du sertissage.

En novembre 2007, la Fondation Horlogère a organisé, dans le cadre prestigieux de l’ancienne église des Jésuites de Porrentruy, son premier Salon des métiers d’Art de l’horlogerie et de la bijouterie. Près de 800 visiteurs ont parcouru les allées du Salon et ont ainsi pu découvrir des métiers devenus rares et souvent méconnus. La deuxième édition a eu lieu en 2009 avec toujours plus de visiteurs.

 

Devant ce succès croissant, la Fondation Horlogère a décidé de renouveler l’expérience. Du 7 au 10 novembre 2013 a été monté le 4ème Salon des métiers d’Art. Une vingtaine d’exposants y proposaient leur savoir-faire qui combine la tradition du geste manuel et la modernité de la technicité. Le Salon faisait aussi la place belle à six écoles spécialisées qui assurent les bases et les fondamentaux de l’horlogerie. Avec plus de 1300 visiteurs en 2013, le Salon des métiers d’Art est décidément en passe de devenir une étape incontournable de la vie culturelle jurassienne !

 

Epmosphère, l'horloge à sphère mouvante de Saint-Pétersbourg

Entre 2004 et 2007, la Fondation a été le porteur du projet de restauration d’une horloge à sphère mouvante venue de Saint Pétersbourg. Epmosphère, nom de baptême de ce projet, a permis à une quarantaine d’apprentis des écoles d’horlogerie de Porrentruy et de Morteau d’approcher une honorable vieille dame née à Paris au 18ème siècle des mains de Joseph Dupressoir, pourpoursuivre ensuite sa vie dans la Russie des tsars.

Epmosphère fut l’occasion d’une collaboration, d’une transmission de savoirs entre les générations, l’opportunité pour tous de donner le meilleur de soi. Cette aventure  tant technique que pédagogique fut aussi une plongée dans l’histoire.Pour clore ce projet, la Fondation a couché sur le papier le récit de cette expérience unique. Un DVD a également été réalisé.

 

 

Horlogers jurassiens

Elle permet en effet à des établissements horlogers de laisser une trace, un témoignage à travers le temps. Dans ce cadre, des recherches historiques sont effectuées pour le compte d’entreprises, notamment pour des jubilés. En outre, une base de données de plus de 9000 noms de maisons et d’horlogers jurassiens a été constituée.

Mais la vocation de la Fondation est également historique. Pour la réalisation de ses objectifs, ses membres reconstituent un ancien atelier horloger dans un bâtiment authentique au centre de la vieille ville de Porrentruy. Ce local est destiné à l’exposition de pièces horlogères, aux démonstrations, aux conférences et sert également de lieu de rencontre et de réflexion sur le futur de l’horlogerie jurassienne. Des visites y sont organisées durant lesquelles le public peut découvrir les petits bijoux d’un passé horloger pas si éloigné.

 

Sauvegarder, promouvoir et mettre en valeur un savoir-faire séculaire sont les trois piliers du travail de la Fondation !



Les membres du Conseil de Fondation :
M. Jean-Jacques Borgeaud, président ; Mme Marianne Chapuis-Borgeaud, secrétaire ; Mme Marion Baumann, MM. Laurent Bessire, Olivier Léchenne, Yves Leschot et Lionel Oeuvray membres du Conseil.


Le personnel de la Fondation :
Mme Josiane Müller, collaboratrice administrative ; Mme Sumila Salomon apprentie.